Equipe: Aaron Guzikowski, Charlie Hunnam, Michael Noer, Rami Malek, Tommy Flanagan
Durée: 133‘
Genre: Drame biographique
Date de sortie: 19/09/2018
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Paris, 1931. Après un cambriolage, Papi rapporte son larcin à son boss, un mafieux local, et puis emmène sa petite amie, Nénette, une des prostituées, s’amuser. Il lui offre un des bijoux de son larcin en guise de cadeau...

Notre critique:

C’est en 1973 que Franklin J. Schaffner adaptait le bouquin d’Henri Charrière, dit Papillon, un célèbre bagnard qui purgea de longues années dans un bagne en Guyane française. Avec Steve McQueen et Dustin Hoffman à l’affiche, le film était en bien des points tout à fait remarquable et l’histoire édifiante.

Il aura fallu attendre 45 ans pour qu’un remake voit le jour, ce qui paraît assez normal au vu de la qualité de la première version et de ses interprètes. PAPILLON version 2018 reprend donc la célèbre histoire et propose deux nouveaux interprètes en la personne de Charlie Hunnam (la série Son of Anarchy et THE LOST CITY OF Z) et de Rami Malek (la série Mr. Robot).

Difficile donc pour le danois Michael Noer, qui n’a que trois films à son actif, de parvenir à faire oublier un film culte avec des interprètes hors pair. D’autant que son récit comme sa mise en scène sont plutôt mollassons et explicites. Il manque clairement un élément de dynamique qui permettrait de rendre attractif l’ensemble.

En soi, PAPILLON nouvelle mouture n’est donc pas un mauvais film et Rami Malek compose ce détenu un peu intellectuel avec subtilité comme l’avait fait Hoffman dans le temps. C’est vraiment la narration qui manque de punch déroulant faits après faits, évasions après évasions avec une régularité de métronome, le tout dans une mise en scène un peu scolaire. On espérait beaucoup mieux…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...