Equipe:
Durée: 100‘
Genre: Drame
Date de sortie: 08/07/2014
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Dans leur voiture sur un parking, Teddy et son pote Fred boivent et discutent de filles, de tout et de rien...

Notre critique:

Décidément la dynastie Coppola n’en finit pas de faire du cinéma. Après Sofia, voici Gia, la petite fille de Francis qui se risque derrière la caméra. Pour son premier film, à l’instar de sa tante, elle propose un film en demi-teinte, plus tranche de vie que fiction très scénarisée.
Suivant le parcours de quatre jeunes gens, deux garçons, deux filles, Gia Coppola fait une peinture sans concessions mais sans charge excessive d’adultes en devenir. Glandeur, nympho, fauteur de troubles ou voulant bien faire, ils se cherchent, s’ennuient à mourir et finissent tous par déraper avant d’essayer de s’en sortir.
Le sujet s’approche de ceux d’un Larry Clark (KIDS) ou d’un Gregg Araki (THE DOOM GENERATION) avec des côtés provocation et crudité en moins et un traitement plus chaste dans les rapports entre les deux sexes. Les personnages des ados sont convaincants et bien vus et l’interprétation est à la hauteur particulièrement celle d’Emma Roberts dans le rôle d’April.
Ce côté moins cru mais aussi moins actuel qu’il n’y paraît fait de PALO ALTO un film en demi-teintes, ni édifiant, ni vraiment symptomatique, ni provocateur. On aurait aimé une vision plus personnelle et moins généraliste de cette jeunesse à la recherche d’elle-même.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...