Réalisation: Paul King
Interprètes: Ben Whishaw, Hugh Grant, Hugh Bonneville, Sally Hawkins
Scénario: Michael Bond, Simon Farnaby

Durée: 103‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 06/12/2017
Cotation: *** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Il y a des années oursines de cela, un petit ourson a été sauvé des eaux par Pastuzo et Lucy. Depuis cet ourson a grandi et habite Londres où il s’intègre merveilleusement...

En 2014, le célèbre ours anglais Paddington avait droit aux honneurs du grand écran dans une adaptation assez réussie. En tout cas suffisamment pour que les producteurs proposent au public une version 2 basée sur la même forme que le précédent: une animation CGI intégrée à un des personnages réels.

PADDINGTON 2 arrive donc à nouveau en période de Noël avec en cadeau toujours une animation et une intégration parfaite à nous proposer. Cerise sur le gâteau, ce deuxième opus propose une nouvelle histoire de cet ours gaffeur qui multiplie les maladresses et les drôleries. Cette fois-ci, il veut retrouver un livre spécial qui permettrait à sa tante adoptive, Lucy, de voyager dans Londres tout en restant dans sa forêt.

A héros merveilleux, magique et animé, il faut un méchant maléfique et de chair. Après Nicole Kidman dans le premier Paddington, c’est Hugh Grant (FLORENCE FOSTER JENKINS, BRIDGET JONES: THE EDGE OF REASON) qui se colle dans la peau d’un acteur has-been sournois et méchant, prenant véritablement du plaisir dans ce rôle bien décalé par rapport à son image (ne manquez surtout pas son numéro musical d’après générique).

Au final, PADDINGTON 2 bénéficie autant de cet ourson magnifiquement animé que des rôles secondaires et de l’interaction de tout ce beau monde dans une fable qui plaira aux grands comme aux petits.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…