Equipe: Anna Próchniak, Dawid Ogrodnik, Juris Kursietis, Kaspars Odins, Liga Celma-Kursiete, Valentin Novopolskij
Durée: 108‘
Genre: Drame
Date de sortie: 01/07/2020
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Oleg, boucher de son état, quitte la Lettonie pour se rendre en Belgique pour y travailler. C'est la première fois qu'il vient en Belgique. Il découpe et dépèce les carcasses dans un abattoir à Gand et vit en collocation avec des collègues...

Notre critique:

Oleg n’a pas grand-chose à perdre mais au contraire tout à gagner à venir travailler en Belgique jusqu’au moment où il perd son job et se retrouve sous la coupe d’un polonais pas très net…

Filmé caméra à l’épaule dans un format 4:3, OLEG est basé sur une histoire vraie qui retrace la vie des immigrants des pays de l’Est dans une capitale dite multiculturelle. Le réalisateur, Juris Kursietis, dont c’est le 2e film, nous invite à plonger dans l’univers des immigrés de l’Est. Un univers régit par, Andrzej, un petit chef polonais manipulateur et mafieux qui va faire de la vie d’Oleg un enfer.

La mise en scène colle complètement à la réalité apportant un côté très documentaire à ce qui reste toutefois une fiction. A chaque instant du film, on s’y croirait, et pourtant l’histoire d’Oleg semble se dérouler dans un univers parallèle sans lois, où ces immigrants sont en fait une main d’oeuvre taillable et corvéable à merci.

Pour Oleg, tout se terminera plutôt bien et il rentrera chez lui. Mais il n’en sera ps de même pour tous et, à l’image de Malgosia, la jeune femme de Andrzej, beaucoup resteront sur le carreau…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...