Equipe:
Durée: 95‘
Genre: Drame fantastique
Date de sortie: 12/04/2011
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Alors qu'il est tard le soir, l'intendant du domaine Quintas da Portas débarque en ville envoyé par sa maîtresse afin de ramener un photographe au domaine de toute urgence. Après avoir essayé vainement à un magasin de photographie, il trouve enfin un photographe juif portugais qui accepte de l'aider...

Notre critique:

Quand le doyen des réalisateurs réalise un film à l’âge de 102 ans, à quoi peut-on s’attendre si ce n’est à un film quelque peu suranné? Et qui plus est lorsqu’il s’agit de Manoel De Oliveira, le réalisateur portugais, qui s’est fait depuis bien longtemps une réputation de mise en scène relativement statique, multipliant les plans en caméra fixe.
En plus, l’histoire de ce jeune homme frappé d’un amour au-delà de la mort ne peut que conférer au sujet ce ton romantique un peu passéiste. Le mélange du fantastique à la façon d’un Méliès finit de renforcer cette impression d’un cinéma d’un autre âge qui n’est pas pour autant à négliger ni à mépriser et qui pourrait être la base de certaines bonnes leçons de cinéma pour de jeunes réalisateurs qui confondent vitesse et précipitation…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...