Equipe: Fabienne Godet, Julie Moulier
Durée: 117‘
Genre: Drame
Date de sortie: 06/03/2019
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Margot arrive dans un centre de désintoxication en pleine campagne. Elle est accueillie par Lisa et gérée par un parrain qui va l’aider à se reconstruire. Mais l’épreuve risque d’être difficile pour Margot qui est accro à des drogues dures...

Notre critique:

NOS VIES FORMIDABLES se déroule au rythme des jours de la présence de Margot au centre. Avec quelques ellipses, ce sont plus ou moins dix semaines de désintoxication auxquelles va participer le spectateur.

Sans pathos, mais avec une précision digne d’un documentaire, et sans nous épargner aucun détail, NOS VIES FORMIDABLES, au travers de ce personnage de Margot, va nous faire plonger dans l’enfer de ces écorchés vifs, des jeunes et des moins jeunes, des femmes et des hommes, qui souhaitent s’anéantir, ne plus penser et au final ne plus avoir le poids de la réalité sur les épaules.

En alternant les scènes de la vie quotidienne avec des séances de thérapie de groupe, le film tente d’immerger le spectateur dans la vie de ces gens pour qui la moindre émotion peut les faire replonger. Et ce n’est pas un hasard si Margot refuse de se confier et tente justement d’échapper aux sentiments et aux émotions distillés par ses compagnons de route.

Fabienne Godet (UNE PLACE SUR LA TERRE), réalisatrice et scénariste du film (avec l’aide de Julie Moulier qui interprète Margot), joue sur l’empathie du spectateur pour tantôt le faire entrer en résonance avec les protagonistes et tantôt le distancier suffisamment pour qu’il puisse réfléchir à la situation.

Mais elle ne se contente pas de sa posture plus “documentaire”, elle retourne aussi la situation de Margot en dévoilant les raisons qui la poussent à se droguer et à s’enfoncer dans une forme de déni, jouant ainsi sur nos émotions de spectateurs pour encore une fois provoquer chez nous une réflexion et une réaction.

Si cette gestion de la distanciation semble parfois un peu chaotique, elle colle cependant parfaitement au sujet faisant de NOS VIES FORMIDABLES un film original et interpellant doté en plus d’une brillante interprétation de tous les protagonistes.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...