Equipe: Bill Paxton, Dan Gilroy, Jake Gyllenhaal, Rene Russo
Durée: 117‘
Genre: Thriller
Date de sortie: 04/11/2014
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Los Angeles. Louis Bloom est surpris en train de voler du câble et des métaux dans une propriété privée. Alors que le garde de sécurité lui demande son identité, il se jette sur lui et le tue...

Notre critique:

Un homme désespéré mais opportuniste et malin se met à traquer des interventions policières un peu partout dans la ville de L.A. Sur ce point de départ assez accrocheur, Dan Gilroy, scénariste de son état (THE BOURNE LEGACY, THE FALL), passe derrière la caméra pour la première fois pour nous concocter un petit film de série B pas comme les autres.

Pas comme les autres parce que ce dernier s’enfonce à la fois dans le monde de la nuit et dans le monde du crime et des accidents en tout genre en suivant un véritable psychopathe, intelligent et sans émotions, qui a trouvé dans le journalisme criminel, le moyen de se faire beaucoup d’argent rapidement.

Mais voilà Louis Bloom franchira vite la minuscule barrière qui sépare le voyeurisme de la participation et il finira par basculer dans le crime lui-même pour mieux vendre ses sujets aux chaînes de news du coin.

Par petites touches, Gilroy amène son personnage au-delà de cette infranchissable barrière, épaulé par une interprétation absolument stupéfiante de Jake Gyllenhaal (BROKEBACK MOUNTAIN, ZODIAC, ENEMY). L’acteur à transformation nous emmène une fois de plus dans un de ses rôles ‘borderline’ dans lequel il s’investit à fond, donnant à ce personnage une crédibilité étonnante.

Et si le film de Gilroy peut se voir comme un thriller classique, NIGHTCRAWLER reste avant tout une critique féroce du scoop à tout prix qui génère ce type de comportement chez un esprit malade et une étude tout à fait réaliste des agissements de ces chaines et de ces médias dans les affaires criminelles et les faits divers.

A voir donc tant pour la prestation de Gyllenhaal que pour la qualité du script!

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...