Equipe:
Durée: 173‘
Genre: Film documentaire
Date de sortie: 16/12/2014
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Des multitudes de peintures, de salles, de sols parfaitement entretenus, des hommes et des femmes qui visitent, qui montrent, qui restaurent, c’est tout cela et beaucoup plus aussi, la National Gallery de Londres...

 

Notre critique:

Avec ses 5,2 millions de visiteurs, la National Gallery de Londres est un des grands musées du monde, un écrin d’une richesse exceptionnel qu’il faut faire partager et maintenir en même temps.
Et c’est ce que le documentariste Frederick Wiseman tente de faire en nous immergeant pendant plus de trois heures dans tout ce qui fait la merveille de cette institution. Education, restauration, conservation sont les axes majeurs que doit gérer ce musée tout en essayant de rentrer dans des budgets (loin d’être sans limites!).
Wiseman s’attache aussi à montrer la passion de tous ces gens qui chérissent leur musée et chacune des oeuvres qui s’y trouvent et montre également qu’un musée est un lieu vivant où il se passe sans arrêt quelque chose d’autre (concert, cours d’art, danses, exposition).
Et comme à son habitude, le réalisateur se donne le temps de faire pénétrer le spectateur dans ce monde unique. Le temps? Peut-être trop de temps justement car si son film se verrait bien en 2 ou 3 épisodes en télévision, les trois heures de sa durée sont plus délicat en salle et sentent parfois une certaine répétition sur des sujets qui n’en sont pas moins passionnants pour autant.

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...