Equipe:
Durée: 124‘
Genre:
Date de sortie: 04/04/2000
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Roberta Guaspari est une violoniste délaissée par son mari. Elle décide d'apprendre le violon aux enfants déshérités des écoles d'Harlem. Sa tenacité et son courage lui permettront d'arriver à ses fins.

Notre critique:

Que voilà un film qu’il en est bizarre! Wes Craven, l’empereur de la terreur lui-même, un des seuls réalisateurs du genre à ne l’avoir jamais quitté, réalise ici un film dont le classicisme n’a d’égal que l’outrance qu’il met dans ses autres oeuvres!

Basé sur une histoire vraie (aïe,aïe,…), MUSIC OF THE HEART n’évite aucun des poncifs du genre: les gamins qui d’abord ne veulent pas apprendre, la prof têtue, le succès final, etc.

Le seul intérêt du film réside donc dans la réalisation par Craven d’un film conventionnel dans lequel joue Meryl Streep. Cela nous permet aussi de constater qu’il est capable de faire ce type de film honnêtement, mais que sa force réside clairement dans le choix de sujets plus appropriés à son imaginaire…

Si les interprètes sont à la hauteur, Meryl Streep ne brille décidément pas par l’originalité d’un type de rôle qu’on l’a vue maintes fois endosser. Il aurait été certes plus amusant de voir Madonna (qui a décliné l’invitation au dernier moment) personnifier Roberta Guaspari…

A voir par pure curiosité de cinéphile fanatique de Wes Craven, ou pour le final au Carneggie Hall rassemblant une belle palette de (vrais) joueurs de violons!

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...