Equipe:
Durée: 93‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 25/11/2008
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Un conservateur terrorisé par les plantes vertes, une mère plastifiée pour être exposée, un ballet de Saintes Vierges, des gardiens épuisés par Rodin, un ministre perdu dans une exposition de sexes, une voiture disparue au parking Rembrandt, des provinciaux amoureux des Impressionnistes, touristes galopins galopant d’une salle à l’autre, passager clandestin dans l’art premier, Picasso, Gauguin, Warhol, ils sont tous là dans ce petit monde qui ressemble au grand, dans ce musée pas si imaginaire que ça, valsant la comédie humaine jusqu’au burlesque.

Notre critique:

Adapté de sa propre pièce -on n’est jamais mieux servi que par soi-même-, MUSEE HAUT, MUSEE BAS de Jean-Michel Ribes joue sur l’absurdité du langage et sur le surréalisme des situations. Et quoi de plus normal pour cet homme de théâtre, proche de Topor, que de se jouer des codes ou que de trouver une façon amusante d’apprendre, de se cultiver ou de réfléchir à l’art et à ses dérives, par exemple…

Mais en prenant une pléiade d’acteurs et en jouant à fond la carte des saynètes, Jean-Michel Ribes renforce le côté théâtral et minimise l’impact de l’adaptation cinématographique. Et même si l’on prend plaisir à voir cette superbe palette de comédiens tous très savoureux dans leurs rôles respectifs, on regrette que le fil conducteur de l’ensemble se résume à une Nature qui reprend possession du musée combattant ainsi l’art sur son terrain…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...