Equipe:
Durée: 88‘
Genre:
Date de sortie: 24/11/1998
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Mulan est une fille chinoise de bonne famille. Malheureusement, son père désespère de la marier un jour: son tempérament entier et son caractère fougueux la conduisent trop souvent hors des sentiers battus de la tradition ancestrale. Aussi, lorsque la Chine est envahie par les Huns, n'hésite-t-elle pas à se substituer à son père pour s'engager dans l'armée et faire la guerre. Petit détail: les femmes ne sont bien sûr pas admise dans l'armée chinoise.

Notre critique:

C’est le 36e long-métrage d’animation des studios Disney, qui se trouvent de plus en plus soumis à une concurrence rude puisque de plus en plus de studios célèbres se lancent dans l’aventure avec plus ou moins de succès (ANTZ, THE PRINCE OF EGYPT, EXCALIBUR en sont autant d’exemples…). Ils essayent donc de se diversifier de plus en plus, tant au niveau des scénarios que du graphisme (HERCULE en est un bon exemple). MULAN repose aussi sur ce principe: un graphisme allégé qui fait référence à la peinture chinoise, une histoire aux dialogues plus percutants et une héroïne franchement moderne (même si l’histoire originale date du Ve siècle).

Si MULAN est un dessin animé intéressant et réussi, la simplicité du dessin rend difficile l’entrée dans l’univers de Mulan pendant les 15 premières minutes. De plus, si les dialogues sont souvent percutant pour les adultes, leurs subtilités et autres allusions échapperont certainement aux enfants. Ceci étant dit, les studios Disney font clairement un effort pour changer leur image. Qui s’en plaindra?

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...