Titre français: M. Popper et ses pingouins

Equipe:
Genre: Comédie
Date de sortie: 16/08/2011
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Tom Popper est un agent immobilier qui vise un haut poste dans son entreprise. Les associés lui proposent de gagner son siège au top en réussissant à s'approprier la seule maison privée, un restaurant, de Central Park: le "Tavern on the Green"...

Notre critique:

Un homme inconstant, carriériste, qui n’a jamais tenu ses promesses. Voilà ce qu’est Tom Popper qui en poursuivant avec acharnement l’excellence dans son job a perdu de vue femme, enfants et sentiments. Retrouvera-t-il ce qui fait l’essence de la vie?
Vous l’aurez compris rien qu’en lisant le pitch, MR. POPPER’S PENGUINS sent la fable comique à plein nez avec ce côté "bons sentiments" qui caractérisent bon nombre de ce type de productions américaines.
Et ce n’est pas un Jim Carrey, qui en fait hélas toujours un peu trop dans les comédies, qui remettra ce conte sur des traces moins prévisibles. Reste les pingouins, images de synthèses talentueuses et souvent comiques, qui viennent mettre un peu de piment dans cet univers sans surprises qui se terminera comme nous l’attendions tous dès la première minute du film…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...