Equipe: Bill Condon, Hiroyuki Sanada, Ian McKellen, Laura Linney, Mitch Cullin
Durée: 104‘
Genre: Drame policier et psychologique
Date de sortie: 22/07/2015
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

C’est un Sherlock Holmes de 93 ans qui prend le train pour rentrer chez lui en pleine campagne. Il revient du Japon et se plonge dans ses souvenirs…

Notre critique:

En voilà une idée qu’elle est bonne: et si Sherlock n’était pas mort dans son combat contre Moriarty, et si il était devenu un vieillard irascible perdant la mémoire et tentant désespérément de résoudre une affaire du passé?

Sur cette excellente idée, Bill Condon, le réalisateur des très bons GODS AND MONSTERS ou DREAMGIRLS, nous colle aux basques de ce vieil homme qui est en fin de vie pour nous faire pénétrer dans l’univers du personnage de Conan Doyle.

Mais si Ian -Gandalf- McKellen, acteur fétiche de Condon, est absolument remarquable dans ce rôle, projetant les peurs et les certitudes de ce Sherlock de 93 ans, le scénario, basé sur le roman de Mitch Cullin, se perd entre sauts dans le passé, réflexion sur l’âge et ses turpitudes, analyse d’une amitié entre le jeune garçon et le vieil homme et suspense policier.

C’est dommage, car un approfondissement de l’un ou l’autre des sujets aurait certainement emmené MR. HOLMES sur les mêmes sommets que l’histoire des derniers jours du réalisateur James Whale (FRANKENSTEIN) développées dans GODS AND MONSTERS.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...