Equipe: Daphne Leblond, Lisa Billuart Monet, Thibaud Lalann
Durée: 80‘
Genre: Film documentaire
Date de sortie: 20/11/2019
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

On demande à des jeunes filles de dessiner un clitoris vu de l’extérieur mais aussi de la partie anatomique interne de celui-ci...

Notre critique:

Dans MON NOM EST CLITORIS, douze jeunes femmes de 20 à 25 ans sont interrogées par les deux réalisatrices, Daphne Leblond et Lisa Billuart Monet.

Face caméra, sans filtres, elles parlent de leurs premières sensations sexuelles. Elles expriment leurs première craintes face à la sexualité et abordent bien sûr les notions de consentement, de plaisir, tentent d’expliquer l’orgasme. Elles essayent aussi de se situer face au déferlement de la pornographie. Elles se sont confiées d’autant plus facilement que les deux réalisatrices, du même âge, se posent les mêmes questions…

MON NOM EST CLITORIS est un documentaire intéressant à plus d’un titre.

Tout d’abord par son choix de mise en scène qui laisse les jeunes femmes interrogées s’exprimer face caméra dans leur environnement (chambre, cuisine, salon, etc). Ensuite par l’absence de questions formulées devant la caméra, ce qui accentue le côté spontané de la discussion. Et enfin, parce que le documentaire laisse la part belle à l’émotion mais aussi à l’humour qui est omniprésent.

Mais MON NOM EST CLITORIS, ce n’est pas seulement un documentaire réussi, c’est aussi un vrai document sur la sexualité de ces jeunes filles, un document qui met en évidence que les questions qu’elles se posent sont universelles. Tellement universelles que si on réfléchit bien, de jeunes garçons adolescents pourraient avoir les mêmes préoccupations. On peut ainsi voir dans ce documentaire un élément de rapprochement, un film qu’il faudrait impérativement montrer dans les écoles au cours d’éducation sexuelle tant aux jeunes filles qu’aux jeunes garçons!

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...