Equipe: Daniel Auteuil, Dany Boon, Patrice Leconte
Durée: 94‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 26/12/2006
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

François est un marchand d'art averti, un homme occupé, toujours entouré de connaissances de travail. Mais voici qu'au cours d'un repas d'anniversaire, il se trouve confronté à la dure vérité: il apprend qu'en fait il n'a pas d'ami et que personne ne lui en connaît. Il est alors mis en demeure par Catherine, son associée, de prouver qu'il a bien "un meilleur ami"... Commence alors une recherche qui se révélera très difficile!

Notre critique:

François est un homme tourné sur lui-même et les objets qu’il collectionne. Il n’a pas pris le temps de se rendre compte qu’il a négligé une des choses les plus importantes de l’humanité: l’amitié. Croyant toujours l’avoir eu, il a ignoré cet état de fait brutalement rappelé par ses « connaissances »…

Partant de ce point de départ, Patrice Leconte brosse une parabole entre réalisme et surréalisme. A l’opposition des classes (marchand d’art – chauffeur de taxi), il ajoute une dimension – celle de l’amitié- et complexifie son propos et la situation. Il joue sur les quiproquos et sur l’écart entre l’abominable personnage de François que Daniel Auteuil incarne moyennement bien et l’ange de bonté que campe un Dany Boon avec un talent décidément sans failles!

Le scénario explore les routes complexes de l’amitié, les déclencheurs de cette alchimie particulière qui compte tant pour l’humanité, le tout avec un humour sans éclat de rire mais qui manie bien l’ironie des situations. MON MEILLEUR AMI n’est pas le meilleur film de Patrice Leconte mais est une comédie sympathique qui plaira certainement au plus grand nombre…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...