Titre français: Miraï, ma petite soeur

Equipe: Daniel Dae Kim, John Cho, Mamoru Hosoda, Rebecca Hall
Durée: 98‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 27/02/2019
Cotation: **** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Gardé par une soeur de sa mère, Kun attends que ses parents reviennent de la clinique après la naissance de sa petite soeur...

Notre critique:

C’est depuis bientôt près de 20 ans que Mamoru Hosoda (BAKEMONO NO KO) distille ses histoires animées sur le petit et le grand écran avec souvent le même bonheur et aussi souvent des histoires où la famille a un rôle primordial.

Avec MIRAI NO MIRAI (Miraï, ma petite soeur en français), le réalisateur japonais continue à explorer les fils qui unissent les êtres au sein d’une même famille. Lorsque Kun voit arriver sa petite soeur Miraï, il voit arriver une rivale, un désordre dans l’ordre familial bien établi.

Mais au lieu de se contenter d’élaborer simplement ce bouleversement, Mamoru Hosoda offre à son petit héros le loisir de voyager dans le temps et de rencontrer sa soeur à diverses époques pour mieux appréhender le présent. Ce sont ces rêveries qui vont canaliser l’intense jalousie de Kun envers sa soeur.

Comme à son habitude, Mamoru Hosoda propose aux spectateurs une animation très fluide, mélangeant des couleurs vivifiantes avec des pastels, tout cela pour nous donner une leçon de vie autour de la famille.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...