Equipe:
Genre:
Date de sortie: 19/10/1999
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Le Duc de Thésée s'apprête à épouser Hypolite. Son ami, Hégée, se plaint que sa fille Thémia refuse l'époux qu'il lui destinait et de ce fait lui demande son aide. Thésée demande ainsi à la jeune fille d'épouser Démétrius mais elle s'y refuse et s'enfuit dans un bois avec Lysandre.

Notre critique:

On ne peut pas dire que la réputation de Shakespeare soit principalement basée sur ses comédies… Et pourtant, il en a commis quelques-unes, dont ce SONGE D’UNE NUIT D’ETE.

Adaptée une bonne dizaine de fois au grand écran (et ce depuis 1913!), cette comédie narre les tourments de deux couples, amoureux des partenaires de l’autre, et de la façon dont tout se terminera bien grâce (ou sans) à l’aide des Elfes et des Fées de la forêt avoisinante… On l’aura compris: l’intrigue est rocambolesque et magique à souhait, renforcée dans cette version par des images et des effets spéciaux digne d’un Disney des années soixante, et servie par le texte original de William.

Quant à l’interprétation, elle est plutôt disparate mais séduisante: Sophie Marceau côtoie Michelle Pfeiffer, Ruppert Everett (MY BEST FRIEND’S WEDDING) dirige Stanley Tucci (DECONSTRUCTING HARRY) et Kevin Kline tient un rôle aux grandes oreilles…

Cela fait de ce film une sorte de divertissement ‘de luxe’ pour (très) jeunes enfants, qui ne laissera pas de trace dans leur mémoire cinématographique et risque hélas d’ennuyer quelque peu les parents accompagnateurs!

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...