Equipe: John Turturro, Margherita Buy, Nanni Moretti
Durée: 106‘
Genre: Drame
Date de sortie: 02/12/2015
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Alors qu'elle est en plein tournage, Margherita, la réalisatrice, se rend au chevet de sa mère malade. Un peu plus tard, son frère, Giovanni, la rejoint...

Notre critique:

Un film dans le film… Une mise en abyme est donc au coeur de ce nouveau film du réalisateur italien Nanni Moretti (APRILE), et comme d’habitude avec lui, il entraîne le spectateur dans un univers riche et détaillé aux ramifications et aux implications multiples.

Et en choisissant une réalisatrice comme personnage central, on comprend très vite que Moretti nous propose quelque part un film probablement légèrement autobiographie. Son personnage, Margherita, est une étape charnière de sa vie, un moment clé entre son travail et sa vie professionnelle qui va lui permettre de prendre d’autres voies et de faire des nouveaux choix.

Il nous parle non seulement de la vie de tous les jours mais nous donne aussi un très intéressant point de vue sur le métier de réalisateur: sa solitude, son besoin de reconnaissance, sa psychologie mais aussi sur le monde du cinéma: ses acteurs imbus d’eux-mêmes (formidable John Turturro), son incidence sur la réalité ou son lien intime avec la vie.

Mélangeant des flashbacks, jouant sur l’onirisme pour faire douter le spectateur de la réalité, Nanni Moretti fait un film passionnant par moments et plus accessoire à certains autres, mais l’émotion passe toujours et confère à l’ensemble un intérêt non négligeable.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...