Equipe:
Durée: 114‘
Genre: Action
Date de sortie: 27/08/2013
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Philippines. Pour Oscar, agriculteur de son état, la récolte de cette année n'a pas été bonne et il n'a plus assez pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa femme et de ses deux enfants. Il décide donc de tenter sa chance avec eux à Manille en espérant trouver du travail dans la capitale...

Notre critique:

Le premier choc de METRO MANILLA, c’est le choc entre la campagne des Philippines et la ville grouillante et sale de Manille, sorte de jungle encore plus implacable que la vraie… Le second choc, c’est le choc social d’une vie difficile à la campagne et d’une vie miséreuse et implacable dans la ville. Deux chocs que le spectateur se prend de plein fouet dans les mirettes dans un récit entre polar, docu-fiction et fable sociale, rien que ça!
En trois longs métrages (CASHBACK, THE BROKEN), le réalisateur Sean Ellis a fait preuve d’un éclectisme rare au cinéma, avec plus ou moins de bonheur il est vrai (si THE BROKEN était intéressant, le sujet ne fonctionnait pas vraiment). Et pour ce nouveau film, il frappe fort, ne concédant rien au manichéisme ambiant du cinéma, portant son récit jusqu’au bout et plongeant ses personnages dans leurs erreurs jusqu’au final impitoyable.
Et il faut bien dire qu’il y a un peu d’Iñárritu dans ce réalisateur anglais tant dans le récit que dans la mise en image. Mais qui s’en plaindrait?

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...