Titre français: Mon Beau-Père Et Moi

Equipe:
Durée: 107‘
Genre:
Date de sortie:
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Greg, modeste infirmier de Chicago, rêve d'officialiser son union avec la charmante Pam. Condition sine qua non? Demander la main de la fifille chérie à son paternel. Le bug? Le père, ancien membre de la C.I.A., est un patriarche carré et dictatorial qui veut le meilleur pour sa progéniture. Si le gendre en devenir fait ses yeux doux pour amadouer son beau-père putatif, il se casse bien vite les dents sur un homme crispé, possessif et paranoïaque au premier degré.

Notre critique:

Cette modeste comédie de Jay Roach (les deux Austin Powers) est une bonne petite surprise. Sans renouveler le carcan des situations où fleurissent les quiproquos et gaffes de tout style, elle remplit honnêtement son cahier des charges. L’affrontement tant verbal que physique entre un Robert De Niro (le père, limite cabotin) aussi froid qu’un roc et un Ben Stiller (le demandeur) engoncé dans une gaucherie sans nom s’avère réjouissant. Certes, la réalisation ne fait pas d’étincelles, mais les gags sont légion et le rythme soutenu.

Bref, une fiction sympa qui doit beaucoup à ses deux acteurs principaux.

A propos de l'auteur

Journaliste