Titre français: Marlina, la tueuse en 4 actes

Equipe: Dea Panendra, Egy Fedly, Garin Nugroho, Mouly Surya, Rama Adi, Yoga Pratama
Durée: 93‘
Genre: Drame social
Date de sortie: 06/06/2018
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Premier acte: le vol. Markus s’invite chez Marlina. Son mari vient de mourir et est momifié dans la maison en attendant l’enterrement. Alors qu’il se fait servir à manger et à boire, Markus annonce à Marlina que 6 autres hommes viendront le soir chercher leur dû...

Notre critique:

Tout se passe sur l’île indonésienne de Sumba, autant dire pour nous, européens, le bout du monde et surtout un endroit où la culture traditionnelle ne peut que paraître surréaliste. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’au niveau exotique et étrange, le spectateur de MARLINA, THE MURDERER IN FOUR ACTS est servi: le mari momifié, les hommes du voisinage qui viennent piller la ferme de la veuve et qui viennent également profiter (sans son consentement) de ses charmes!

Et ce n’est pas fini car Marlina n’est pas femme à se laisser faire et harcèlement et viol ne lui font pas peur. Sa réaction aussi violente qu’efficace ne sera que le prélude à une dénonciation des actes de ces hommes à la ville la plus proche.

Mélange de road movie, de “survival”, de film de revanche, MARLINA, THE MURDERER IN FOUR ACTS est un film entre conte et réalisme avec une mise en scène simple mais efficace. Si le film est lent, c’est plus pour suivre le rythme de vie indonésien de l’île de Sumba qu’un manque de rythme.

Les images somptueuses et la musique très “western” font de cette co-production franco-indo-thai-malaisienne un véritable petit bijou non seulement exotique mais aussi très révélateur de comment les femmes d’un pays majoritairement musulman savent prendre leur destin en main. Une leçon à méditer, sans aucun doute…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...