Equipe: Andrea Block, Axel Melzener, Christian Haas, Phil Parker
Durée: 89‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 10/07/2019
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Toute vie commence par un oeuf et c’est dans son oeuf que Manou a tout appris de ses parents...

Notre critique:

Les martinets et les goélands se disputent un bout de rocher en bord de mer. Et Yves capitaine des goélands, sévère mais juste, protège leur territoire avec conviction. Alors qu’il espère un oeuf, celui-ci lui arrive par le plus grand des hasards. Mais ne serait-ce pas un oeuf de martinet?

En forme de variation sur la thématique du vilain petit canard, MANOU A L’ECOLE DES GOELANDS est un dessin animé d’origine allemande à réserver principalement aux jeunes enfants (entre 4 et 7 ans maximum) car le scénario manque plutôt du second degré qui pourrait plaire aux plus grands.

Prêchant le droit à la différence, le récit est plutôt simple, linéaire et sans réelle surprise. La morale est claire: il faut savoir utiliser les différences et les intelligences de chacun car c’est en combinant celles-ci que l’on parvient à se dépasser. Et pour y parvenir, il faut changer nos habitudes.

Si l’animation est correcte, on est loin malgré tout des studios américains de type Pixar ou d’un Ben Stassen, le côté un peu anguleux des dessins rend les personnages moins attachants au premier abord.

La version française propose les voix de Camelia Jordana et Vincent Dedienne, tandis que la version anglaise vole un peu plus vers les stars du cinéma avec Kate Winslet et Willem Dafoe.

On l’aura compris, en ces temps de repli sur soi, de communautarisme en tout genre, MANOU A L’ECOLE DES GOELANDS vante l’ouverture d’esprit en proposant un conte qui devrait toucher les plus petits. A voir en famille avec les parents ou les grands parents…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...