Titre français: Blind Mountain

Equipe:
Durée: 102‘
Genre: Drame
Date de sortie: 08/09/2009
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

1990. Chine du Nord. Bai Xuemei et son ami ont soi-disant trouver un bon travail. Mais l'homme qui leur a proposé celui-ci a en fait vendu Bai dans une ferme pour qu'elle devienne l'épouse de l'un des fils...

Notre critique:

A l’heure où la Chine a passé le cap du capitalisme à outrance, c’est le profit tout azimut qui gouverne la plupart des chinois. Vendre des femmes n’est qu’un moyen de plus de réussir à devenir riche rapidement.

C’est ce que Li Yang, le réalisateur, a voulu démontrer dans ce film aux allures de documentaire-fiction qui nous fait pénétrer dans la Chine profonde, celle des fermiers et des paysans. Le mélange des traditions (avoir une fille n’est pas une bonne chose en Chine) et du capitalisme effréné sous-tend tout le propos du film et justifie le comportement terrible de ces paysans: la jeune héroïne du film sera violée par son époux avec l’aide des parents de celui-ci, sera battue, enfermée et pour finir mise enceinte contre son gré…

Tourné principalement avec des gens du cru qui n’avaient jamais joué devant une caméra auparavant, filmé pendant deux ans dans une province perdue de Chine, BLIND MOUNTAIN est un plaidoyer étourdissant et souvent étonnant pour que cesse ses enlèvements de femmes et qu’enfin la Chine reprenne conscience des valeurs humaines qui doivent être les siennes…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...