Réalisation: Sara Forestier
Interprètes: Sara Forestier, Redouanne Harjane, Jean-Pierre Léaud, Liv Andren
Scénario: Sara Forestier

Durée: 100‘
Genre: Drame
Date de sortie: 15/11/2017
Cotation: ** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Des bègues autour d’une table parlent de leurs expériences respectives... Lila fait partie de ceux-là. Elle a des problèmes de bégaiement mais est une élève très douée en français.

Une jeune fille très littéraire atteinte de bégaiements tombe amoureuse de Mo, un jeune banlieusard analphabète qui fait des courses de voitures clandestines. Et l’on est presque dans du Roméo et Juliette surtout lorsque Mo cache le fait qu’il ne sait ni lire ni écrire, le drame shakespearien pointe le bout de son nez.

Et c’est Sara Forestier (TELE GAUCHO, MES SEANCES DE LUTTE), actrice entière et passionnée, découverte dans L’ESQUIVE voici plus de 14 ans, qui passe derrière la caméra pour son premier long métrage, M, pour lequel elle signe également le scénario.

Fable sur la communication, histoire d’amour impossible (ou presque), M a des qualités indéniables (un sujet original, une implication forte des interprètes et de Sara Forestier) mais aussi les défauts d’une première oeuvre (narration qui manque de fluidité, surdramatisation).

On sort alors de la projection avec des sentiments mêlés oscillant entre l’impression d’avoir reçu une histoire forte derrière les mirettes, d’avoir été secoué émotionnellement par ces deux êtres en difficulté, mais aussi une perception d’incomplétude, de manque de cohésion qui réduit l’impact de ce M. Toutefois, il est clair qu’il faudra suivre Sara Forestier derrière la caméra car elle sans doute encore beaucoup à dire.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…