Equipe:
Durée: 102‘
Genre:
Date de sortie: 09/06/1998
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Wayland est accusé du meurtre d'une prostituée. Deux inspecteurs, dont la vie privée n'est pas aussi nette qu'elle le devrait, vont se charger de le cuisiner. Mais, très rapidement, les rôles vont se troubler. Et des enquêteurs ou du suspect, on ne sait bientôt plus qui est vraiment coupable.

Notre critique:

Deux acteurs fétiches de Quentin Tarantino (Tim Roth et Chris Penn) s’échangent des répliques à double sens avec celui qui fut Henri (Michael Rooker) dans le film culte HENRI, PORTRAIT OF A SERIAL KILLER.

Ceux qui apprécient les films truffés de faux-semblants et de chausse-trappes risquent fort de se régaler dans cette première oeuvre des frères Pate, présentée lors du dernier festival du film fantastique de Bruxelles. Les autres risquent fort de trouver la chose quelque peu agaçante malgré la qualité de l’interprétation. Effectivement, au-delà de l’aspect psychologique des personnages qui est agréablement fouillé, les ressorts du scénario s’apparentent plus à l’exercice de style qu’à un récit naturel. Cette impression d’agacement est d’ailleurs renforcée par un final qui ôte les doutes dont les réalisateurs ont sciemment investi le spectateur pendant toute la durée du film, leur retirant d’un coup le principal plaisir que l’histoire pouvait offrir.

Ils n’en reste pas moins que les frères Pate savent construire une ambiance et pousser les acteurs à donner le meilleur d’eux-mêmes. En conséquence de quoi nous sommes impatients de voir leur prochaine réalisation.

A propos de l'auteur

Journaliste