Equipe:
Durée: 100‘
Genre: Drame
Date de sortie: 27/03/2012
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Johann s'occupe de ses vaches dans les champs. Le soir, il retourne à la ferme, mange et va rejoindre parfois Julie dans son lit chez elle... mais la plus part du temps, il est seul face à son dur métier...

Notre critique:

La première chose qui frappe dans ce premier long métrage de John Shank, c’est à la fois l’absence de paroles et la beauté des paysages agricoles. Et l’on se dit bien vite que ce réalisateur-là doit être un amoureux de la terre et de la condition paysanne.
Bien sûr, L’HIVER DERNIER ne fait pas dans le réalisme à tout prix. Il impose son rythme au réel pour mieux nous faire rentrer ce personnage torturé qu’est Johann, éleveur aux multiples facettes, plus habitué à la solitude avec ses bêtes qu’au contact humain. Même au plus mal, il fuira encore le contact des autres pour s’enfoncer encore plus dans sa solitude…
Film sur la transmission, sur l’héritage, L’HIVER DERNIER allie forme et fond en ne faisant aucune concession pour rendre moins fruste et moins âpre son sujet ou ses personnages et c’est bien ce qui en fait tout le mérite…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...