Equipe:
Durée: 95‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 01/02/2005
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Thomas écrit des romans de gare sous le pseudonyme de Vic Mortius. Heureux en amour, il l'est un peu moins avec son métier d'écrivain. Il a bien sûr un grand projet de vrai roman mais la volonté n'y est pas. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, alors qu'il dîne avec sa fiancée Ariane, une femme très 'active', Nina, son ex-femme, enceinte, débarque en plein milieu du repas après sept ans de silence...

Notre critique:

Six ans après UN GRAND CRI D’AMOUR et une huitaine de films en tant qu’actrice, Josiane Balasko repasse derrière la caméra et reprend sa plume vive et acérée. Elle pose avec efficacité les jalons de sa comédie en typant suffisamment ses personnages pour préparer les ressorts comiques qui lui serviront plus tard. Et elle n’hésite pas petit à petit à mêler drame et comédie pour servir son propos. En jouant avec le passé comme source de drame qui éclaire l’animosité et l’ironie mordante du présent, Balasko nous sert une sorte de comédie psy…

Ce n’est donc pas un hasard si elle se coule dans la peau d’une psy de choc et s’en donne à coeur joie en campant un personnage à sa mesure. Et elle laisse le soin à Karin Viard de jouer en quelque sorte un double d’elle-même: une sorte d’attrape-poisse, de paumée permanente qui englue les autres dans sa propre poisse…

En jouant avec l’introduction des passages de roman dans son récit, Josiane Balasko retrouve parfois la forme du film LE MAGNIFIQUE (de Philippe De Broca avec Belmondo) et se permet ainsi différents niveaux de lecture qui relancent l’histoire et le final. Mais, hélas, en jouant sur les deux registres, comédie et drame, Josiane Balasko s’enferre un peu dans son sujet dramatique en perdant le côté acide qui frappe juste. Certaines longueurs émaillent alors le sujet qui dérape trop souvent. Dommage, car on n’était pas loin de la très bonne comédie de moeurs…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...