Equipe:
Genre:
Date de sortie: 29/03/2011
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Miguele Canales, un célèbre écrivain, vient de mourir veillé par sa fille, Maria. Lena Weber, son ex-femme, célèbre présentatrice du 20H, l'apprend juste avant le démarrage du journal...  Pendant ce temps, Mathieu, journaliste et écrivain, s'intéresse de près à Maria...

Notre critique:

Une famille éclatée avec des morceaux à gauche à droite, un écrivain dénonciateur qui signe sous un pseudo, une vengeance, des mensonges et des secrets à la pelle, si bien que l’on se croirait dans une série d’été sur TF1 ou France 2… avec un casting de premier choix, cependant, jugez plutôt: Deneuve, Pailhas, Duvauchelle, Marisa Paredes et consorts…
Cette accumulation de sous-récits masque hélas la trame principale centrée sur la vengeance du personnage de Nicolas Duvauchelle, personnage qui aurait pu être intéressant par ses différentes facettes: journaliste d’investigation, écrivain torturé par le souvenir, etc.
Au lieu de cela, Thierry Klifa, un peu d’ailleurs à l’instar de son HEROS DE LA FAMILLE, se perd dans des imbroglios invraisemblables, se fourvoie dans un dénouement rocambolesque, abusant de Deus Ex Machina pour parvenir à coller tous ses sous-récits les uns avec les autres.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...