Equipe:
Durée: 105‘
Genre:
Date de sortie: 03/10/2000
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Notre critique:

Réussite totale que ce RIVIERES POURPRES sous les doigts expérimentés d’un Bruno Coulais qui depuis MICROCOSMOS s’avère de plus en plus à l’aise dans la composition originale pour film. Nettement remarqué depuis SCENES DE CRIMES, il semblerait que la transition 2000/2001 soit totalement en faveur du compositeur avec entre autres sa pièce pour HARISSON’S FLOWERS.

Pour la fiction de Kassovitz, Coulais a ciselé avec une minutie rare une mélodie imparable. S’il joue des synthés par pure prédilection, notre homme ne rechigne pas sur des orchestrations plus chargées. Ainsi, les morceaux transitent entre comptine et féérie noire. Savamment dosé, ce soundtrack est une sublime invitation au voyage dans le monde du thriller, musicalement proche de la sensualité narrative des maîtres du polar italien. A découvrir !

A propos de l'auteur

Journaliste