Equipe:
Durée: 94‘
Genre: Drame
Date de sortie: 13/07/2010
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Emile revient de la pêche avec son ami Edmond. Tous deux retraités, ils passent le plus clair de leur temps à pêcher. Mais Edmond ne fait pas que pêcher le poisson, il chasse aussi... la dame...

Notre critique:

Il n’y a pas que Joann Sfar (GAINSBOURG) qui se lance dans le cinéma… Voici que Pascal Rabaté (en BD: Bien des choses, Les pieds dedans, Ibicus) a décidé d’adapter lui-même sa BD homonyme: LES PETITS RUISSEAUX…
Rabaté a un univers particulier qu’il explore de livre en livre avec un talent certain. Sa tendresse pour ses personnages, sa minutie dans ses récits, ses études de moeurs en font le candidat idéal pour des adaptations cinéma.
Avec ce PETITS RUISSEAUX, il aborde au travers d’une chronique douce-amère un sujet rarement utilisé au cinéma: l’amour et le sexe chez des personnes âgées dont la vie tristounette faite de tous petits riens ne leur offre plus grand-chose. Et inutile de dire qu’avec Daniel Prévost dans le rôle titre, Emile est parfaitement servi et merveilleusement transposé de la BD à l’écran…
Pas de pathos donc, ni d’apitoiements sur soi-même dans le film de Rabaté, seulement une tendresse infinie pour les personnages, une pudeur et beaucoup de bonheur pour le spectateur de ces petites choses qui font la vie…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...