Equipe:
Durée: 84‘
Genre:
Date de sortie: 20/01/2009
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Chaque été pour l’anniversaire de sa fille Jeanne, Albert l’emmène visiter un nouveau pays d’Europe.
Pour ses dix-sept ans, il choisit une petite île suédoise, convaincu d’y trouver le trésor perdu d’un Viking légendaire.
Mais voilà que la maison louée pour leur séjour est déjà occupée par deux femmes : Annika, la propriétaire des lieux et Christine, une amie française.
Les vacances soigneusement organisées par Albert vont alors prendre un tout autre tournant, ce qui est loin de déplaire à Jeanne...

 

Notre critique:

Encore un film indéfinissable, c’est ça le plaisir du cinéma! Présenté au Festival du Film Francophone de Namur, LES GRANDES PERSONNES est un premier film de la réalisatrice Anne Novion.

Chronique d’un père presque abusif dans son autorité et d’une jeune fille naïve, tous les deux en vacances en Suède, le film est un mélange d’atmosphère décalée, de réalisme farfelu et de clash culturel.

Si les adultes du récit souffrent tous de leurs amours, la jeune fille, Jeanne, en découvre quant à elle les prémisses. Elle est un peu godiche, couvée par un père qui n’a pas su lui donner suffisamment de champs pour qu’elle s’épanouisse.

Dans les beaux paysages suédois et avec un Jean-Pierre Darroussin parfaitement juste, LES GRANDES PERSONNES va dérouler ses fils drolatique et dramatiques autour de personnages qui semblent tous avoir raté quelque chose, et cela, sans pour autant parvenir à nous entraîner dans son sillage, principalement par manque de profondeur dans les caractères…

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...