Equipe: Joachim Lafosse, Louise Bourgoin, Valérie Donzelli, Vincent Lindon
Durée: 112‘
Genre: Drame historique
Date de sortie: 27/01/2016
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Une ONG, Money for Kids, débarque en nombre en Afrique dans le but de venir chercher des enfants orphelins et de les faire adopter par des parents français. A peine arrivés, ils se retrouvent rapidement dans un camp protégé par des militaires...

Notre critique:

En 2007, l’affaire de l’Arche de Zoé défrayait la chronique et on apprenait alors que des ONG pouvaient elles aussi déraper, puisqu’il s’agissait là d’un groupe humanitaire qui avait essayé d’enlever illégalement une centaine d’enfants depuis le Tchad vers la France pour les faire adopter.

Après A PERDRE LA RAISON, déjà inspirée d’une affaire célèbre, celle de Geneviève Lhermitte,  une infanticide, Joachim Lafosse (ELEVE LIBRE, NUE PROPRIETE) se lance donc à nouveau dans une histoire qui a été médiatisée à outrance pour essayer d’en tirer la substantifique moelle.

Lafosse essaye d’être impartial et d’analyser les faits au travers de ce qui reste malgré tout une fiction même si elle est inspirée de faits réels. Il montre comment deux discours sont mis en place par l’ONG, celui pour les autorités et celui qu’ils utilisent entre eux.

Double discours, mensonges évidents du responsable (magnifiquement interprété par Vincent Lindon), tout cela entraîne l’équipe de Money For Kids dans une spirale infernale dans laquelle ils se croient dans leur bon droit et se persuadent de faire tout cela pour une bonne cause. Naïveté ou trafique stupide? Le débat est ouvert et pas prêt d’être refermé même si Joachim Lafosse apporte quelques pierres à l’édifice.

Comme toujours chez le réalisateur belge, la mise en scène est solide, les personnages fouillés au service d’un récit qui ne juge pas et l’on sort de la salle avec de nombreuses questions et de nombreuses discussions en perspective. Mais n’est-ce pas un des rôles du cinéma?

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...