Equipe:
Durée: 102‘
Genre:
Date de sortie: 24/07/2001
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Solange a 15 ans, elle habite un village près de Toulouse avec ses parents. Au lycée professionnel où elle apprend le métier de coiffeuse. Du jour au lendemain, Solange est intégrée par une bande de filles délurées. Mais elle ne sent pas comme les autres puisqu’elle n’a pas encore perdu sa virginité. Au contact des "autres filles", Solange va débuter son apprentissage de la soit-disant VIE...

Notre critique:

Avec LES AUTRES FILLES, Caroline Vignal signe une drôle d’oeuvre à mi-chemin entre le film d’ado et le constat social. Sans réellement choisir son camp, sa fiction ni bonne ni mauvaise déçoit par manque de personnalité. Enchaînant les séquences sans véritable enthousiasme, captant avec indifférence les affres de l’âge ingrat où pour faire comme tout le monde il faut que les filles passent à la casserole, l’ensemble manque de tout : d’un fond plus prenant, de situations plus extrêmes et de valeurs plus abouties!

Car devant tant de désarroi face au (dé-)pucelage, on se demande pourquoi la réalisatrice ne mène pas un autre discours et ne tente, même vainement, de changer la face du monde. Elle préfère prendre le parti de son personnage principal qui oscille entre mensonge et vérité, entre passer à l’acte pour se faire accepter, s’affirmer et grandir ou ne pas passer à l’acte mais en retirer une fierté toute légitime. Fort heureusement, Julie Leclerq marque de sa présence et de son charme cette histoire banale, tellement banale qu’elle reflète à coup sûr le quotidien de quelques jeunes filles, mais on espérait tout simplement qu’elle dresse un portrait hautement plus fort et moins désabusé de l’adolescence.

A propos de l'auteur

Journaliste