Titre français: Le coeur a ses raisons

Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 30/04/2013
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Israel. Deux femmes dans un supermarché, la mère et la fille, Shira, cherchent un homme. Elles le trouvent au rayon laitage. Le garçon est le promis de Shira et elle le voit pour la première fois…

Notre critique:

Comment vivre sa liberté d’aimer dans une communauté juive ultra-orthodoxe? C’est la question majeure que pose LE COEUR A SES RAISONS et à laquelle la réalisatrice Rama Burshtein tente de répondre dans ce premier film.
Au-delà du sujet fondamentale de la liberté de choix, LE COEUR A SES RAISONS est avant tout, pour le profane, une plongée dans un monde inconnu et mystérieux, un monde qui nous surprend à chaque scène et qui nous révèle l’existence de codes et de règles que notre monde occidental, industrialisé et laïque de surcroit pense avoir disparu depuis bien longtemps.
En alternant plans serrés et plans plus larges, en prenant le temps de poser sa caméra et de laisser passer par l’image les non-dits mais aussi en proposant une mise en scène soignée à l’éclairage et la photographie  parfaitement appropriées, la réalisatrice nous emmène dans l’univers de Shira, cette jeune fille à l’esprit indépendant, qui sera obligée, après bien des retournements, de céder au poids des règles et des traditions.
En soi, LE COEUR A SES RAISONS, même si il prend parti pour la jeune fille, se termine sur un constat plutôt amer qui rend compte de la toute puissance d’une communauté ultra-orthodoxe dont le carcan impose à quiconque en fait partie l’obéissance absolue et sans concessions.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...