Equipe:
Durée: 102‘
Genre:
Date de sortie: 22/02/2000
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Jascha Steg est un violoncelliste mondialement connu. Lors d'un concert à Evian où il a emmené ses parents et son oncle, il retrouve une de ses anciennes maîtresses accompagnée par son mari. La rencontre de tous ces caractères au milieu d'une profonde montée de nostalgie va troubler les esprits et provoquer le destin.

Notre critique:

Voici clairement un film en dehors des préoccupations actuelles. Là où tout va vite, Didier Martiny se penche sur la nostalgie, sur le lent écoulement du temps ; là où la jeunesse est reine, il nous entraîne à la suite de personnages de plus de 40 ans. Il s’intéresse plus aux tournants de la vie qu’à ses lignes droites et cela fonctionne surtout grâce aux exceptionnels acteurs qui servent à merveille un film délicat et sensible. Comme nostalgique ne veut pas dire triste, LE PIQUE-NIQUE DE LULU KREUTZ est parsemé de moments drôles, de tendresse et de désespoirs.

A voir pour saisir un moment de calme dans l’ouragan du cinéma…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...