Equipe: Fanny Burdino, Hélène Vincent, Karin Viard, Mazarine Pingeot, Nadège Loiseau, Philippe Rebbot
Durée: 100‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 23/11/2016
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Alors que Vincent embarque dans un sous-marin, Nicole, sa mère, et Jean-Pierre, son père, et toute sa famille arrivent une fois de plus trop tard et ne peuvent que constater le départ du sous-marin et de Vincent.

Notre critique:

LE PETIT LOCATAIRE est un premier film, celui de Nadège Loiseau, largement inspiré de son court-métrage LE LOCATAIRE qui partait du même principe: une femme ménopausée se retrouve enceinte.

A priori donc, LE PETIT LOCATAIRE a plutôt une base tout à fait amusante pour nous emmener dans une comédie qui, au travers de son sujet, peut aussi aborder des questions importantes dans une société en constant vieillissement.

Mais voilà, même si l’idée de base est séduisante, LE PETIT LOCATAIRE a le défaut des premiers films: un traitement qui veut aborder trop de sujets à la fois (mère célibataire, enfants après ménopause, …) et qui finalement n’en traite aucun à fond. Et si le côté ‘populaire’ de la famille est très bien rendu, les sujets abordés le sont d’une façon par trop banale qui ne rend pas justice à la profondeur potentiel du propos.

Karin Viard (LA FAMILLE BELIER, LULU FEMME NUE) domine un casting assez décalé qui symbolise plutôt bien cette famille bourrée de problèmes non résolus (notamment tous les enfants non désirés mais aimés), casting qui n’est pas à mettre en cause dans le manque de tenue de l’ensemble du film.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...