Equipe: Albert Dupontel, Benoit Poelvoorde, Benoît Delépine, Brigitte Fontaine, Gustave Kervern
Durée: 100‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 12/06/2012
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Not, punk à chien notoire, et son frère, vendeur, se retrouvent à La Pataterie, restaurant de leur père, situé dans un zoning pour fêter comme il se doit l'anniversaire de leur mère... Not et Jean-Pierre ne se ressemblent pas vraiment si ce n'est que l'un comme l'autre, ils n'ont jamais vraiment franchi le cap de l'adolescence...

Notre critique:

Après MAMMUTH, AALTRA ou LOUISE MICHEL, les deux compères du Groland Magazine, Gustave de Kervern et Benoît Délépine, continuent leur exploration du monde des sans-gloire avec une tendresse sans failles.

Cette fois-ci ce sont les punks à chien (mouvement des années 90 dérivé de celui des punks) qui sont le sujet de ce GRAND SOIR… Mais il faut hélas bien dire qu’une ode au mouvement punk (presque un manifeste d’ailleurs) dans un film ressemble plus à un exercice de tir dans son propre pied qu’à un concours de snipers. Le nihilisme ou le cynisme propre aux personnages déteint bien rapidement sur le film qui finit tout bonnement par n’avoir ni queue ni tête…

Et tout se met alors à tourner autour de la formidable prestation de Poelvoorde et de Dupontel, mêlant sketches et des moments qu’on croirait sortis d’une caméra cachée, prestation déjantée et hyper-réaliste dont pas mal de scènes risquent de devenir cultissimes et aux dialogues frappés de bon sens du genre: « ton cancer sera bio, et pour la chimio je te conseille des coccinelles ».

Mais hélas, ce n’est pas deux excellents acteurs en délire absolu (dont on imagine aisément d’ailleurs l’immense ‘déconnade’ lors du tournage) qui sauveront le film d’une fâcheuse impression de foutoir sympa sans récit réellement maîtrisé.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...