Equipe:
Durée: 96‘
Genre:
Date de sortie: 07/04/1998
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Lui, c'est Omar, il a neuf ans. C'est le môme du bled, le gamin d'à côté, le gone du Chaâba. Il vit dans un bidonville en terre française avec sa famille et les autres immigrés algériens. Quand ils sont arrivés, ils avaient des rêves plein la tête; désormais il ne leur reste que leurs désillusions et leur fierté. Mais Omar veut s'en sortir ! Encouragé par un père analphabète, il ira à l'école par obligation puis par envie. Il transformera cette envie en passion pour la lecture.

 

Notre critique:

Alliant un côté cru et réel à une légèreté propre aux enfants, Christophe Ruggia dépeint avec force et justesse le quotidien de la première génération d’immigrés en France. LE GONE DU CHAABA n’a pas la morale lourde et pesante grâce à une fin en demi-teinte, avec néamoins une belle note d’espoir. Le réalisateur a savamment évité de nous la jouer pleunichard, trop facilement adaptable à une situation aussi précaire. Une belle oeuvre au ton parfait!

 

A propos de l'auteur

Journaliste