Equipe:
Durée: 90‘
Genre:
Date de sortie: 01/07/1997
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Lorsque l'on déménage, que sa femme est enceinte, que les déménageurs sont des roumains travaillant au noir et que l'on change de travail le même jour, il faut s'attendre à essuyer plus que probablement quelques 'petits' problèmes. C'est ce qu'Alain va apprendre à ses dépens...

Notre critique:

Sur base d’un point de départ simple (un déménagement), Olivier Doran nous brosse une comédie de situation dans laquelle le « héros » voit s’effriter petit à petit son monde jusqu’à l’effondrement total. Avec une certaine maîtrise dans la mise en scène, il nous entraîne sans précipitation dans cette descente tragi-comique, nous faisant vivre au rythme des désillusions et des efforts du héros.

Que ce soit Dannyboon, Emmanuelle Devos ou tous les autres, les interprètes du DÉMÉNAGEMENT sont tout à fait à la hauteur. Les personnages féminins sont particulièrement soignés et justes…

Cependant, malgré toutes ces qualités, la mayonnaise ne prend pas: le découpage souffre parfois d’une arythmie notable qui rend plus difficile la lecture du film et cause l’ennui ou le désintéressement. Dommage, car Olivier Doran a un petit quelque chose d’un Klapisch mâtiné de Leconte. On espère qu’il persévérera pour notre plus grand plaisir!

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...