Equipe:
Durée: 90‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 18/02/2014
Cotation: oo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Didier est l’agent de Leslie, un jeune joueur de football. Il accompagne son poulain qui retourne dans son pays, le Botswanga, pour recevoir une médaille d’honneur des mains du Général-Président.

Notre critique:

Une dictature africaine? Faut-il y voir des allusions dans la France d’aujourd’hui? En tout cas le président Bobo du Botswanga est un militaire borné et stupide qui veut une équipe nationale de football avec Leslie comme attaquant…
Un agent, un footballeur, l’Afrique, un président? Cela ne vous dit rien? Ne cherchez pas très loin en arrière, LES RAYURES DU ZEBRE est à peine sorti depuis deux semaines… Mais soyons clairs: à part ces quelques similitudes, la ressemblance s’arrête là. En effet, LE CROCODILE DU BOTSWANGA tient beaucoup plus de la grosse farce à la française que de la comédie subtile.
L’ensemble est très plat et l’on rit peu aux facéties de Thomas N’Gijol et de Fabrice Eboué (qui signe d’ailleurs la réalisation et le scénario) malgré leurs tentatives (désespérées) d’être drôles…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...