Equipe: Charles Berling, Jean-Michel Ben Soussan, Jimmy Labeeu, Marie-Pauline Denial, Sylvie Testud
Durée: 86‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 24/08/2016
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

La classe de Malo reçoit des correspondants allemands. Et, pas de chance pour lui, sa correspondante, Sacha, est du genre gothique pur et dur...

Notre critique:

Malo, c’est bien sûr, avec son copain, une des têtes de turc de la classe, un air connu de nombreuses comédies autour de la scolarité, du déjà-vu auquel n’échappe hélas pas LE CORRESPONDANT. Et même si le retournement de situation familiale – un père au foyer et une mère qui bosse 24h sur 24 – pourrait être original, le reste du récit (sans parler du traitement) va osciller entre deux préoccupations: le correspondant et les problèmes de ce père au foyer.

Et malheureusement, comme si cela ne suffisait pas encore, les deux scénaristes, dont c’est le premier long métrage, en rajoutent une couche en proposant une troisième piste avec une Sacha qui cherche à rencontrer un père qu’elle n’a jamais connu.

Trop d’histoires tuant l’histoire, LE CORRESPONDANT passe à côté des sujets qu’il tente d’aborder et finit au fil du temps qui passe par déraper. Ce manque de cohésion se ressent aussi au niveau des interprètes qui, de Charles Berling à Sylvie Testud, ne semblent pas vraiment convaincus.

Cerise sur le gâteau du dérapage: tourné notamment en Belgique, LE CORRESPONDANT nous gratifie d’une fameuse bourde communautaire en plaçant La Hulpe – Genval en flandres…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...