Titre français: L'Auberge rouge

Equipe:
Durée: 90‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 11/12/2007
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

A la fin du 19ème siècle, la sinistre auberge du Croûteux se dresse au milieu des sauvages montagnes du massif des Pyrénées. L'établissement est tenu par Martin et Rose un couple d'aubergistes qui fait régulièrement assassiner par Violet -leur fils adoptif sourd muet- les voyageurs solitaires pour les détrousser. Par un soir d'orage, le bon père Carnus, qui a sous sa responsabilité un adolescent qu'il doit conduire à un monastère perdu dans la montagne, arrive à l'auberge maudite...

Notre critique:

L’auberge rouge, c’est d’abord une affaire criminelle qui a vu plus ou moins cinquante personnes se faire assassiner dans une auberge d’Ardèche dans la première moitié du XIXe siècle, puis c’est ensuite une nouvelle d’Honoré de Balzac et trois films dont l’un de Jean Epstein en 1923. Celui de Claude Autant Lara en 1951 cassait le mythe et l’horreur de l’affaire en tournant le tout en dérision et en comédie avec Fernandel dans un rôle titre.

C’est sur ce film que se sont basés Christian Clavier et Michel Delgado (L’ENQUETE CORSE de triste mémoire) pour écrire L’AUBERGE ROUGE nouvelle mouture qui bien sûr s’engouffre dans la voie comique ouverte par Autant-Lara.

Mais n’est pas Claude Autant-Lara qui veut… Et Gérard Krawczyk, le réalisateur de la série speedée des TAXI, est loin du compte tant il ne semble pas très à l’aise lorsqu’il s’agit de mettre en image un comique de répétition pas très inventif.

Si l’on ajoute à cela un casting un peu hétéroclite où l’on retrouve Jean-Baptiste Maunier (LES CHORISTES) aux côtés de Sylvie Joly et de Josiane Balasko, on obtient un film très peu original, à l’humour fort répétitif qui vaudra à peine une vision en DVD dans quelques mois…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...