Equipe:
Durée: 105‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 02/10/2007
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Jean-Marc est réveillé au beau milieu d'un rêve érotique qui le poursuit jusque sous sa douche... Ensuite, Jean-Marc conduit ses deux filles à l'école avant de se rendre au bureau. Sa vie banale d'employé à l'Office de Protection du Citoyen Québécois n'est pimentée que par ses rêves de grandeurs...

Notre critique:

Jean-Marc (Marc Labrèche) vit dans un monde policé, sa femme est agent immobilier, ambitieuse, hyper occupée. Dans ce monde qui ne reconnaît plus l'être humain, dont les médias égrènent des nouvelles pires les unes que les autres, Jean-Marc n'a qu'une solution, c'est s'en échapper… C'est pourquoi il s'invente une vie entre Véronica Star (Diane Kruger) sa femme rêvée et Karine Tendance (Emma de Caunes) la journaliste nympho de ses rêves.

Dernier film de la trilogie sociale du québecois Denys Arcand, après LE DECLIN DE L'EMPIRE AMERICAIN et LES INVASIONS BARBARES, L'AGE DES TENEBRES est très sardonique, ironique, porteur (encore plus que les deux autres) d'un humour désespéré et se positionne ainsi clairement comme une fausse comédie dont la portée est bien plus grande que l'on pourrait croire au premier abord.

Si le message est plutôt globalement pessimiste, dévoilant à quel point notre société occidentale est en pleine désintégration, le final semble pointer une solution simple et fort classique: le retour au calme et au rythme de la nature… Espérons que cela soit la bonne vu que nous baignons tous plus ou moins dans l'univers de Jean-Marc…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...