Titre français: The Secret Life of Words

Equipe:
Durée: 115‘
Genre: Drame
Date de sortie: 02/05/2006
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Une plateforme pétrolière. Un accident. Un homme, Josef, est gravement blessé aux yeux.Hanna, elle, travaille en usine depuis quatre ans et se voit obligée de prendre des vacances car elle dérange ses collègues de travail par son étrange caractère solitaire. Alors qu'elle se repose au bord de la mer, elle se trouve embarquée comme infirmière sur la plate-forme pétrolière pour soigner Josef...

Notre critique:

Après l’excellent MY LIFE WITHOUT ME, l’espagnole Isabel Coixet se relance dans un film intimiste qui lui a valu les Goya (équivalents espagnols des Oscars) de la meilleure réalisatrice et meilleure scénariste. Mais LA VIDA SECRETAS DE LAS PALABRAS est plus qu’un simple drame intimiste: avec sa mise en situation étrange, à la limite du surréalisme, accentuée par la voix off qui semble être une part d’Hanna, le film est une superbe étude de personnages en conflit avec leur passé.

Et c’est par ce biais d’un passé tumultueux, difficile à dévoiler et encore plus difficile à vivre, que le récit offre une dimension supplémentaire au spectateur. L’évolution d’Hanna et de ses rapports avec Josef dans ce milieu clos, isolé du reste du monde, va petit à petit alimenter l’histoire et combler le mystère ‘Hanna’. Tous sur cette plateforme pétrolière tentent de survivre à quelque chose et peut-être d’oublier ce qui les lie à la terre de leurs origines. Hanna se réalisera dans ce lieu laissant derrière elle un peu de son désespoir mais sans pour autant parvenir à tout effacer.

En quelques attitudes, quelques mouvements de corps, Sarah Polley (DAWN OF THE DEAD, THE CLAIM), qui avait déjà joué sous la direction d’Isabel Coixet dans MY LIFE WITHOUT ME, parvient à brosser les grands traits du malaise qui habite Hanna. A l’instar de celle-ci, Tim Robbins construit presque sans mouvements -vu qu’il passe la majorité du film alité- un Josef fragile qui se cache sous un cynisme apparent.

LA VIDA SECRETAS DE LAS PALABRAS est un film émouvant, riche en émotions et en non-dit, qui passe sans problèmes plusieurs visions pour en saisir toute la richesse du récit et des personnages…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...