Equipe:
Durée: 114‘
Genre: Drame
Date de sortie: 19/03/2013
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

1765. Château du baron de Lasson. En pleine nuit, le marquis, fils du baron, rentre de Toscane. Alors qu'il cherche le sommeil, il tombe sur un manuscrit dans le bureau de son père: les mémoires de Suzanne Simonin qu'il se met à lire...

 

Notre critique:

Suzanne Simonin ou l’histoire d’une jeune fille contrainte à prendre le voile pour de mauvaises raisons. Adaptation du roman de Diderot, LA RELIGIEUSE est un film qui -comme l’oeuvre littéraire- est une charge anti-cléricale en règle montrant en trois tableaux les différents visages de la religion, depuis la véritable (représentée par la première mère supérieure) jusqu’à la folie (avec une Isabelle Huppert remarquable) en passant par la coercition pure et simple (l’emprisonnement avec humiliation à la clé).
Mais LA RELIGIEUSE, c’est aussi une véritable ode à la liberté que prône à sa façon cette jeune Suzanne, femme en avance sur son temps, qui raisonne et qui n’hésite pas à remettre en question les acquis de la société ou de l’Eglise.
Mise en scène âpre, sans fioritures, une Pauline Etienne dans un rôle très difficile, traduisant parfaitement l’humiliation subie, voilà les atouts de cette RELIGIEUSE qui plus de 45 ans après l’adaptation de Rivette reste un sujet moderne au moment où la religion catholique a toujours du mal à s’adapter à notre société…

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...