Equipe:
Durée: 122‘
Genre: Drame historique
Date de sortie: 09/03/2010
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

6 juin 42, à Paris. Les allemands viennent d'imposer le port de l'étoile jaune aux juifs de France. Mais ils ne s'arrêtent pas là et demandent à l'état français à Vichy de leur livrer les 100.000 juifs qui sont sur leur territoire... Une terrible chasse à l'homme commence d'abord par les juifs étrangers qui habitent en France...

Notre critique:

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, les gouvernements français successifs ont beaucoup de problème à reconnaître les atrocités commises par des français collaborateurs des allemands. Autant, la résistance a fait souvent la une de fiction, autant la partie sombre de ce pan d’Histoire a rarement les honneurs du grand écran.
Avec LA RAFLE et sa réalisatrice/scénariste Roselyne Bosch, il semble que la tendance se renverse enfin. Film qui démonte la mécanique mise en place pour expatrier puis exterminer les juifs de France, LA RAFLE a la qualité de son principal défaut: une mise en place assez factuelle et rationnelle de faits -parfois proche d’un documentaire- qui rend l’ensemble parfois dépourvu d’un côté émotionnel qui renforcerait l’empathie.
Décrivant toutes les étapes menant à la tristement célèbre rafle du Vel’d’Hiv, Roselyne Bosch analyse les faits et gestes des acteurs de ce massacre, depuis Hitler, en passant par Laval jusqu’à Pétain. A coups de phrases lapidaires, comme celle de Laval, chef du gouvernement de Vichy: "Par souci d’humanité, j’ai obtenu que les enfants soient conduits chez leurs parents [dans les camps]", elle brosse (trop) rapidement le portrait d’un gouvernement qui a fermé les yeux pour mieux collaborer avec l’ennemi.
Bien qu’imparfait, LA RAFLE a donc le mérite de dénoncer des faits d’une rare atrocité et d’enfin exposer en pleine lumière ce que le régime de Vichy a pu laisser passer sous des couverts inadmissibles… Et au moins pour cela, il vaut le détour.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...