Titre français: La Première Fois Que J'ai Eu 20 Ans

Equipe:
Durée: 98‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 05/10/2004
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

A paris, dans les années 60. Hannah joue de la contrebasse et voudrait bien rentrer dans le jazz band de son lycée. Mais voilà, c'est une femme, pas très jolie, et issue d'une famille juive. Et même si sa famille est formidable, cela ne va pas être de tout repos...

Notre critique:

LA PREMIERE FOIS… pourrait être sous-titré: la difficile vie des filles dans les années 60. Le film tente en effet de montrer quelle place la société réservait à la femme de ces années-là surtout lorsqu’en plus elle était moche et issue d’une famille juive.

Mais plus que la difficulté d’être femme, c’est surtout la difficulté d’être juive face à une époque où l’antisémitisme primaire régnait en maître qui est mise en exergue. Et si les années 60 sonnent parfois un peu trop faux ou trop caricatural, c’est probablement parce que le récit et les situations ne sont pas sans échos dans nos années de ce début du 21e siècle. Ceci dit, le film ne parvient malheureusement pas dans la première heure à se hausser au-dessus d’une bluette sympathique soutenue par des dialogues pertinents.

Après cette heure sympathique, le film prend une tournure plus dramatique (avec notamment la mort de Jérémy, interprété par Pierre Arditi) et l’on se dit qu’enfin le sujet prend son envol. Mais si le drame se renforce, c’est sans toutefois permettre au récit de s’enfoncer dans une réflexion plus profonde sur son sujet. Finalement tout ce beau monde est trop ‘gentil’ et tout finira plutôt bien…

Côté interprétation, revoilou Marilou Berry dans un rôle de moche: « Je suis une grossière erreur de Dieu »… Après COMME UNE IMAGE, la révélation de l’année se retrouve coincée une nouvelle fois dans son embonpoint de comédienne. Espérons que cela ne deviendra pas une habitude et que l’on retrouvera son côté incisif et gouailleur -qui n’est pas sans rappeler sa maman Josiane- dans d’autres films plus réussis…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...