Equipe:
Durée: 135‘
Genre: Film policier
Date de sortie: 02/12/2014
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Années 70. Deux hommes en moto suivent une voiture à Marseille. Alors qu’elle s’arrête à une station d’essence, un homme descend de la moto et tue le conducteur. La guerre de la drogue n’en finit pas dans le port méditerranéen.

Notre critique:

LA FRENCH, c’est en quelque sorte le pendant français de FRENCH CONNECTION, ce film d’anthologie de 1971 de William Friedkin, beaucoup copié mais jamais égalé. Car si le récit de Friedkin s’intéressait au trafic de drogue en provenance de la France vu du point de vue américain, LA FRENCH revient à la base du trafic pour voir comment un juge, Pierre Michel, et son équipe de flics de choc, ont lutté contre la corruption ambiante et la drogue de ce côté-ci de l’Atlantique.
Après un premier film (AUX YEUX DE TOUS) qui n’est pas sorti sur les écrans belges, Cédric Jimenez, pour son second long métrage de fiction, s’attaque donc à du lourd avec ce récit inspiré bien évidemment de faits réels dans le Marseille des années 70.
Et ne boudons pas notre plaisir, puisque Jimenez réussit ici un film solide, parfaitement inscrit dans les années 70-80, assumant parfaitement son côté hommage à une époque tant dans ses décors que dans un genre particulièrement en vogue dans les années 70 (BORSALINO, LA SCOUMOUNE, PEUR SUR LA VILLE, etc) du cinéma français.
Alors qu’à l’époque, c’était le couple BelmondoDelon qui jouait au gendarme et au voleur, Jimenez confie les rôles titres au duo Jean DujardinGilles Lellouche, non sans ironie, lorsque l’on sait à quel point Jean Dujardin est fan de inconditionnel de Belmondo. Le reste du casting est sans faute, avec une mention à Benoît Magimel qui se la joue truand increvable avec un côté assez effrayant.
Et, cerise sur le gâteau, non content de brosser un polar mafieux ancré dans une période et une ville troubles, Cédric Jimenez et sa compagne scénariste Audrey Diwan se servent de la fiction pour balancer à gauche et à droite, fustigeant la police et le très controversé maire de l’époque, Gaston Deferre, dans ce film de divertissement qui se donne des airs de pamphlet…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...