Equipe: Gaspard Ulliel, Lilly-Rose Depp, Mélanie Thierry, Sarah Thibau, Soko, Stéphanie Di Giusto
Durée: 108‘
Genre: Drame biographique
Date de sortie: 28/09/2016
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Fin du 19e siècle, aux US, au pied des rocheuses, Marie-Louise Fuller dite Loïe Fuller vit avec son père, un français, à la ferme. Décalée face à son environnement plutôt sauvage, Marie-Louise est une jeune fille qui aime les arts, la littérature et le dessin. Elle vit heureuse, jusqu’au jour où son père est tué par des inconnus qu’il aurait provoqués en leur disant qu’il a trouvé de l’or...

Notre critique:

On le sait: il est des destins qui dépassent largement la fiction. Celui de Marie-Louise Fuller fait clairement partie de ceux-là, car comment qualifier de ‘normal’ le destin de cette jeune fille née en Illinois aux Etats-Unis à la fin du 19e siècle et qui va finir danseuse vedette des Folies Bergères à Paris quelques années plus tard?

C’est donc de ce sujet idéal pour le cinéma, un destin exceptionnel qui mériterait à lui seul un documentaire de plusieurs heures, que s’est emparé la réalisatrice Stéphanie Di Giusto en utilisant comme matière première à son scénario la biographie de Loïe Fuller, écrite par Giovanni Lista (qui avait en son temps, 2002, re-publié les mémoires de Loïe Fuller).

LA DANSEUSE lève donc le voile (sans jeu de mots) sur la vie et l’oeuvre de Loïe Fuller: son départ des Etats-Unis suite à la mort de son père, son ascension française en tant que danseuse et chorégraphe et sa chute dans l’oubli face à une Isadora Duncan qu’elle a elle-même poussé sur le devant de la scène à sa place.

Filmé avec beaucoup de talent, LA DANSEUSE est un film qui montre comment un être non prédestiné peut, à force de travail, d’abnégation et de force de caractère, parvenir à se faire une place dans le monde artistique et devenir un précurseur de la danse moderne comme elle est présentée encore de nos jours.

Le casting très soigné est aussi pour beaucoup dans la réussite du film. Les interprètes ont été attentivement choisi avec une certaine cohérence entre le rôle et leur vie publique. Ainsi, c’est SoKo (VOIR DU PAYS, HER), artiste complète et secrète, qui interprète l’effacée Marie-Louise, c’est Lilly-Rose Depp, fille de Vanessa Paradis et de Johnny Depp, qui transfigure Isadora Duncan, cette magnifique arriviste qui gravira les échelons sur les cendres de Marie-Louise Fuller.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...