Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 19/01/2010
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Argine se laisse vivre et traîne à gauche et à droite avec des hommes de passage. Elle vit avec son frère Aurélien qui fricote avec un petit truand Simon Sarasian pour arrondir les fins de mois de son travail honnête. Les rapports du frère et de la soeur sont plutôt ambigus...

Notre critique:

Argine et Aurélien sont deux orphelins, leurs parents sont morts dans un accident. Cette tragédie les a clairement rapprochés et les a soudés au-delà d’une simple fratrie. Aurélien est dans l’intime avec sa soeur (elle se baigne après lui dans son bain, il l’accompagne pour son avortement) et sacrifiera tout pour l’aider.
Sur cette base de sentiments complexes et de personnages faillibles, tous dans une profonde détresse, Jérôme Bonnell (LE CHIGNON D’OLGA) brosse un drame filmé au plus près des personnages, souvent caméra à l’épaule, une caméra qui s’introduit dans l’intimité de ce couple improbable et le suit dans sa longue descente aux enfers.
Malik Zidi (qui a joué dans les nouveaux ROIS MAUDITS) campe un Aurélien en apparence fort mais qui cache son immense fragilité tandis que Florence Loiret (une habituée des films de Bonnell), joue fort bien son personnage d’abord faible et instable mais qui reprendra la direction du couple lorsque son frère craquera. Ce formidable couple de comédiens donne un poids supplémentaire et une crédibilité à ce drame dur et violent qui reste une bonne surprise…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...